Flappy Bird, une merde de plus en moins

0

Je vais être bref. Aussi bref que la vie du jeu de Dong Nguyen… Aussi bref que l’intérêt de cette appli… Bref, ça va être très très court!

Replaçons un petit peu pour les personnes qui n’auraient pas suivi, ou qui seraient sur Blackberry ou Windows Phone. Vous qui jouez à Candy Crush Saga, et qui pensez être cools, sachez que vous êtes désormais des gros ringards. Bah oui, c’est fini ! Maintenant, la hype se situe sur Flappy Bird. Vous ne connaissez pas? Pourtant regardez autour de vous, tout le monde joue à ça ! 

Cette appli, développée par un mec tout seul, suit la destinée de ces stars mortes à 27 ans (Kurt, Amy ou Jimi)… L’appli a en effet été retirée de l’Apple Store et du Play Store cet après-midi, en pleine apogée. Elle a été téléchargée plusieurs millions de fois et le développeur gagnerait, je dis bien gagnerait, 50000$ par jour. Mais pourquoi arrêter lorsqu’on est au sommet? Voici quelques éléments de réponse :

Plagiat ?

Dès la sortie du jeu, ou en tout cas, depuis qu’il a été médiatisé, un certain Kek s’est déclaré un peu deg de s’être fait piquer son jeu. Ce Kek est un français, graphiste, développeur de jeu et de petites BD qui a un petit blog : http://blog.zanorg.com/

Son jeu, nommé Piou-Piou contre les cactus, ressemble à s’y méprendre à Flappy Bird… Un oiseau avec de grosses lèvres qui doit éviter des cactus d’un coté, de l’autre, un oiseau avec de grosses lèvres qui doit éviter les tuyaux de Mario, tout deux en appuyant sur l’écran pour le faire s’envoler un peu plus haut. Effectivement, il y a de bonnes ressemblances. Le développeur aurait dit à Kek qu’il ne connaissait pas ce Piou Piou avant le développement de son titre. Faites-vous en votre opinion. J’ai une autre théorie que je vous exposerai à la fin de cet article.

Ce qui frappe également dans Flappy, est le design du jeu, largement copié inspiré des premiers Mario. Là, le contraire est difficilement défendable. Après est-ce qu’on peut lui en tenir rigueur? Nintendo le peut, et perso, je m’en fous. Le mec est un développeur seul, qui n’est peut-être pas très doué en design, dessin ou tout ce qui touche à ce qui est artistique. S’inspirer de sprites existants ne me choque pas plus que ça… Sachez d’ailleurs que si je développe dans ma vie un jeu, je pomperai TOUT le design de trucs déjà existants, tellement je ne sais pas faire. Si vous voulez faire du blé, préparez vos avocats !

Les raisons de l’arrêt de la distribution du jeu sur les stores sont floues. Le développeur annonce qu’il le retire, ne le vendra pas mais qu’il fera d’autres jeux. J’espère qu’il ne tentera pas de faire un puzzle game dans lequel on fait tomber des pièces qui s’effacent si elles forment une ligne… Perso, la raison que j’aimerais qu’il annonce, ce ne serait pas une raison légalo-judiciaire mais parce qu’il s’est rendu compte que son titre était une vraie MERDE! Oui Flappy Merd !

Flappy Merd

cacaJe savais que j’avais du mal avec mes contemporains. Je ne comprends pas leur choix, leur façon d’être. Cette incompréhension n’a fait qu’augmenter depuis les succès de Candy Crush, Top Eleven et aujourd’hui, Flappy Bird. Néanmoins, ne regroupons pas dans la même catégorie les attrape-gogos où il faut payer pour avoir des vies supplémentaires ou toute autre connerie en jeu. Flappy Bird est « réglo ». Le jeu est gratuit, sans transaction in-app. Seuls des bandeaux de pub apparaissent et c’est tout!

Comme je l’ai dit tout à l’heure, ce titre est simple. On appuie sur son écran, l’oiseau donne un coup d’aile. Il est soumis à la pesanteur terrestre donc entame sa descente rapidement. Il ne plane pas (comme on en a l’impression dans Piou-Piou). Il s’agira donc d’appuyer plusieurs fois régulièrement pour le maintenir envolé et ainsi le faire passer entre les tuyaux, sans les toucher. Sinon, on recommence du début. Chaque tuyau passé rapporte un point, et le but est de faire le plus grand score.

Voilà une page collector !

Certains vont voir du snobisme dans mon post : « Ouais, c’est un jeu qui marche bien, alors comme Angry birds, on va dire que c’est de la merde. » Pour être clair, j’ai été un gros fan d’Angry Birds. J’y ai passé des heures et des heures, tentant d’avoir toutes les étoiles. Les jeux qui fonctionnent auprès du public ne sont pas que des merdes, même s’il y en a beaucoup. Et ma déontologie de « journaliste » (LOL) me demande de tester chacun des titres sans à priori. C’est vraiment ce que j’ai fait avec Flappy Bird.

Et je dois dire que mon verdict fût sans appel : c’est une grosse merde. Et des merdes, j’en ai testées ! Ce blog pourrait s’appeler merdes-chaudes.com si je m’étais amusé à vous parler de toutes les daubes que j’ai testées.

Je ne comprends pas l’engouement pour ce titre. Je trouve l’intérêt vraiment limité et je ne m’amuse pas du tout avec. Quand tu paumes, l’appli met beaucoup trop de temps à relancer une partie. Ça affiche le score, ça nous redit comment on joue, et enfin on peut recommencer. C’est très frustrant. Surtout quand on sait qu’on meurt beaucoup, vraiment beaucoup. De plus, je trouve ça inadapté aux transports, car la moindre inattention, le petit coup d’œil pour voir si vous êtes à la bonne station, le moindre appui un peu tard est fatal et hop, retour à la case départ. Donc oubliez le métro, ou alors n’espérez pas scorer. Enfin, le jeu est très répétitif et donc pour moi très lassant. Je fais 3 games et j’arrête, ça me soûle trop.

Bref, fidèles lecteurs, je vous le déconseille et de toute façon, vous ne le trouverez plus sur le store d’ici peu. Donc, faites votre deuil en téléchargeant par exemple Hoplite (qui fera peut-être l’objet d’un article).

Théorie du complot

fantomas

Kek = Dong

Je n’ai évidemment aucune réponse quant à cet arrêtsi soudain. Si le type a fait ça dans son garage et qu’il se trouve au cœur d’une vieille histoire avec Nintendo ou d’autres personnes, ça ne fait pas plaisir. Il a dû en plus recevoir de nombreux messages d’insultes, connaissant les gros blaireaux composant majoritairement Twitter. Néanmoins, je vois une autre lecture : je pense que Kek et Dong N’Guyen ne font qu’une seule et même personne !  Tout ça, c’est pour faire du buzz Kek ! Je t’ai grillé. Non seulement tu palpes du coté des gogos qui trouvent génial ce titre, mais aussi de la part des français qui soutiennent le pauvre petit franchouillard qui s’est fait plagié. GG tu y gagnes sur tous les plans. Je suis sûr que tu arrêtes juste pour le buzz et que tu vas vendre une autre appli avec exactement le même gameplay, et bim, re-succès ! Si c’est ça, GG le plan com’!

Allons plus loin, ça ressemble à Mario, peut-être que Nintendo est derrière tout ça… pour lancer leurs jeux sur smartphones… Bientôt, le président de Nintendo va démissionner pour laisser sa place à Kek…

Bon, vous l’aurez compris, on ne peut être que ravi de l’arrêt de ce titre, même si on va bouffer dans les prochains jours je ne sais combien de clones style « Titi le moineau » ou « Pipi le pigeon ». Néanmoins, ce n’est pas perdu pour tout le monde. Depuis le milieu de l’après-midi, sur Ebay, fleurissent des offres d’iPhone sur lesquels figurent… Flappy Bird… Je vous laisse constater des prix. Les gens ne doutent vraiment de rien… Vraiment, je ne comprends pas mes contemporains…

Ebay Flappy Bird

Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

Les commentaires sont fermés.