Hotline Miami

0

Ahah, je sais déjà ce que vous pensez… « Ouuaaaaaiss, le gars, on lui a dit que son post sur MSI était bien, et maintenant il va nous faire chaque semaine un article sur ses péripéties avec les hotlines ». Bah non… Pas cette fois, sale Pisse-froid!

Pas de débiles profonds au programme, mais des psychopathes… Alors pourquoi « Hotline Miami »? Tout simplement car c’est le titre d’un jeu PC développé par deux types, qui ont dû avoir quelques problèmes dans leur enfance. 

Pas mal d’articles disent que ce jeu est cool. Ça a l’air d’être un sale putain de jeu indé fait pour un lecteur hipster des Inrocks et Transfuge. On va voir si c’est bien, mais toute cette unanimité m’énerve, et on va déméler le vrai du faux!

Encore des putains de gros pixels! Le jeu indé dans toute sa splendeur. Soit c’est un hommage aux années 90 (la bonne excuse), soit les devs sont des hardcodeurs et leur came, c’est les if then else, et pas les trucs super beaux. On verra…

Premier truc à dire aux « journalistes spécialisés »: On peut changer ses touches contrairement à ce que certains sites ont écrit. C’est pas le tout de sortir un article le plus tôt possible les gars ! Faut l’actualiser ! Car si j’avais pas approfondi, jamais je n’aurai acheté ce titre pour cette simple et bonne raison. C’est la même lorsque vous écrivez que les jeux sont buggués à la sortie. Si c’est corrigé, il n’est peut être pas nécessaire de le laisser mentionné ou alors, faites un petit édit pour dire que ça a été corrigé dans tel patch. C’est plus sympa, ou plutôt plus professionnel… Franchement, quand je lis « buggué » et « pas de configuration de touches », c’est rédhibitoire!

Je teste tout ça et je reviens vers vous dire si ce titre vaut le coup.

Extrait du journal de Pisse-froid, daté de 4 jours avant son arrestation pour meurtres en séries :

Hotline_Miami_Trailer_ImageDésolé, journal. Je t’ai un peu oublié hier. Ces putains de mecs avec des masques de coq et de cochons assis dans mon canap’ m’ont dit des trucs vraiment trop bizarres. Il paraîtrait que je commets des actes bizarres et que j’y prends plaisir. De quoi ils parlent? Mais il y a comme des trucs bizarres en ce moment. Ma vue se trouble, et je me vois en train de massacrer des gens. Mais pas juste les tuer, les massacrer. Quand ça m’arrive, je me vois, mais en vue du dessus. Je peux voir des gens dans d’autres pièces aussi, leurs allers-venues. C’est vraiment étrange, et encore plus ce qu’il s’est passé hier :

J’étais tranquille chez moi, et là coup de téléphone. On me dit de me rendre à une fête. Je m’y rends avec ma caisse, et à l’entrée, je veux parler à un gars. Je m’avance vers lui et il me décoche un coup de couteau dans la gorge. J’ai l’impression de mourir sur place, mais je reviens instantanément à l’entrée comme si rien ne s’était passé. Je recommence à nouveau à essayer de lui parler. Ce n’est pas un coup de couteau cette fois, mais une barre de fer qui m’éclate la tête. Je me retrouve à nouveau à la porte d’entrée. Cette fois, c’est moi qui engage les hostilités le premier. Je lui fous une mandale, il se retrouve sonné et là, je me surprends à lui prendre la tête et à lui éclater sur le sol en 4 ou 5 fois. Je ramasse son arme et au détour d’un couloir, un autre type se ramène, mais je sens que c’est pas pour taper la causette. J’essaie de lui envoyer le couteau entre les deux yeux, mais je le loupe. Agile AH AH. Uppercut et le mec se retrouve adossé au mur, KO. Je lui envoie un bon coup de pompe dans la tête. A en croire le sang autour de lui, je l’ai pas loupé AH AH. Enfin, je rigole, mais je voulais pas faire ça… Je le sais au fond de moi. Je n’aime pas faire ça. JE N’AIME PAS! C’est alors que je trouve à coté de la cervelle éclatée de mon pote, une batte de baseball. Je la ramasse. Ça peut toujours servir si d’autres types veulent me faire la peau. J’ai un trou de mémoire ensuite. Plus rien! Black out total ! hotline-miami-pc-bain de sangJe me vois juste passer devant pleins de cadavres tous plus mutilés les uns que les autres, et remonter dans ma voiture. Une fois dedans, je me souviens bien de ce qu’il s’est passé, je suis allé chez le marchand de pizzas, qui me l’a offerte, et je suis retourné tranquillement chez moi. Tout avait l’air normal. Je pense que j’ai dû rêvé. Mais ces flashs violents commencent à m’inquiéter.

Extrait du journal de Pisse-froid, daté de 2 jours avant son arrestation pour meurtres en séries :

Deux jours que je n’ai pas pris le temps d’écrire. Mais ça devient de plus en plus bizarre. Ces coups de téléphones, ces gens avec des masques d’animaux. Moi, avec un masque aussi. Quand je change de masque, j’ai l’impression d’acquérir de nouveaux « pouvoirs ». Soit je coure plus vite, soit les chiens ne me mordent pas, etc.
Et toujours ces images de meurtres à l’endroit où je suis censé aller. Et je me vois mourir, presque tout le temps, et revenir par là où je suis entré. Ça arrive souvent, très souvent, TRÈS TRÈS SOUVENT! Tous les mecs que j’ai tués auparavant reviennent. Comme dans un putain jour sans fin !!!

Hotline-Miami-masques

Et cette musique dans ma tête! Elle résonne! Je l’ai encore! Mais je l’aime bien cette putain de musique ! Elle change à chaque endroit où je vais mais, tant que je finis pas le boulot, elle reste et résonne. TOUT LE TEMPS!! Elle rythme mes coups, ça en devient hypnotique. C’est de la défense, tu le sais. Je veux pas les massacrer ces gens, J’TE JURE PUTAIN ! Mais j’y arrive pas. Ça n’arrive pas vraiment. Tout à l’heure, j’ai mis un masque, et j’avais une perceuse dans la main. Une putain de perceuse AH AH! Le pauvre type que j’ai croisé, quand je suis repassé pour sortir, il avait un putain de trou dans la tête !! Mais c’est pas moi qui ai fait ça. Je suis sûr qu’ils se sont fait ça entre eux.  J’ai rien à voir avec ce trou PUTAIN ! En plus, le mec du vidéo club, m’a filé un film à matter. Il n’a pas posé de question sur les tâches sur mon pantalon, c’est que ça doit pas être réel. NON!!! ÇA PEUT PAS ETRE RÉEL. Mais la fille, elle existe ELLE! Je pensais que c’était un rêve, mais elle est chez moi. Elle prend un bain, se fait des trucs dans la cuisine, mais elle parle pas ! Je pensais que c’était juste un putain de rêve quand je l’ai sauvée! MMEERRDDDEEE!

Cher journal, j’ai de plus en plus de mal à écrire. Je sais pas ce qu’il se passe… je refais le point. C’est qui ces types? Sont-ils réels? Pourquoi à chaque fois qu’on me demande à aller à un endroit, pleins gens sont morts quand j’en ressort.

Extrait du journal de Pisse-froid, daté du jour de l’arrestation pour meurtres en séries :

hotline-miami_vue de dessus

Putain, je crois que j’ai déconné. Je devais, comme d’habitude, faire du babysitting à une certaine adresse, et là les flics… Les putains de flics ! Je suis sûr qu’ils savent où j’habite, mais j’en ai pas butés AH AH. Les mecs avec leur masques sont aussi revenus, ils ont continué à insinuer des trucs sur moi. Ça veut dire qu’ils ont aussi mon adresse. Mais j’ai merdé ce coup. Par moment, j’ai tout le temps l’impression d’être en train de mourir, de revenir, mourir, revenir, jusqu’à ce qu’il ne reste enfin plus personne. Par moment, je ne sais pas si c’est dans ma tête, mais lorsque je me suis confronté à un mec plus balèze que les autres, sans cesse il me répète la même phrase et je peux pas passer ce putain de passage! Je suis obligé de l’écouter avant de pouvoir tenter de lui couper sa jugulaire. Mais au bout de la quinzième fois, je l’ai bien crevé ce bâtard AH AH. Mais ça n’explique pas ce que les flics foutaient là  ?! Je suis sûr qu’on m’a balancé, je vais le retrouver c’t’enculé, et je vais le CREVER !!

hotline-miami-pc-notesEt cette fois, j’aurais une bonne note ! Enfin un A+! J’irais le défoncer rapidement, silencieusement, en variant tous les plaisirs avant d’arriver à lui ! Tout le menu frétin qui se présentera devant moi, je vais le buter. Sans éveiller les soupçons, ni rameuter tout le monde avec des fusils à pompe, fusil de chasse ou magnum. Remarque, la dernière fois que j’ai utilisé une arme à feu, j’ai pu éclater la tête de 3 types sans que le mec se situant dans la pièce à coté ne se ramène ! Quel con! Je ne sais même plus comment je l’ai fini lui AH AH. Là, je vais y aller tranquille, sabre, hache, barre à mine, couteau, et ma préférée : la machette. Tout ça en toute discrétion! Ahahah

Je reviens te dire comment ça s’est passé, Journal!

Les Plus :

+ La musique géniale dans son ensemble

+ Une addiction complète, malgré la répétition

+ La difficulté

+ Le prix

Les Moins :

Les dialogues repris lorsqu’on meure en affrontant un boss. On veut recommencer direct, sans blabla !

 Une IA à revoir : Certains coups de feux rameutent toute la salle, d’autres ne ramènent personne et enfin certains ennemis passent devant les cadavres de leur potes, mais continuent leur chemin sans s’en soucier.

Les Moins du pisse-froid :

@ Déçu de la fin

@Peut-être un peu court

@ Sur grand écran ça pixelise vraiment beaucoup !

@ En anglais

Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

Les commentaires sont fermés.