Les Simpson Springfield : Le jeu des Simpson

2

Vous faites quoi vous le samedi soir? Vous sortez boire avec des amis, vous sortez choper des meufs, vous restez en famille, vous jouez en multi sur le net? Perso, je ne fais rien de tout ça. Pourquoi? Car j’ai autre chose de prévu : mon samedi soir est calé sur une seule chaîne, THE chaîne qui aurait du être sponso par Groening himself : W9 alias Simpson TV. Ne dites pas non! Citez-moi un autre programme qui passe sur W9. Allez, j’attends…

Voilà! Il n’y a que les Simpson qui passent sur cette chaîne!

electronic-arts-photo-51651ecbe2a6b

Et ce qui est relou, c’est qu’on connaît TOUS les épisodes par coeur (sauf pour les premières saisons qui ont pris un bon coup de vieux et pour lesquelles on zappe). Rien que les 15 premières secondes te permettent d’identifier l’épisode et son déroulement. Et puis, les plus récents, avec les voix différentes des personnages (notamment Skinner), on accroche un peu moins!

Quand j’ai vu sur mon téléphone qu’une appli Les Simpson Springfield existait, une petite pointe de curiosité s’est fait sentir, vite tempérée par le nom de l’éditeur : EA. L’application est gratuite, mais connaissant la boîte, élue pour la seconde fois consécutive Pire entreprise aux Etats-unis, il doit y avoir une entourloupe. C’est rare qu’EA nous fasse des cadeaux (sauf pour camoufler la sortie catastrophique d’un jeu). Voyons ça.

Ça commence avec une cinématique d’Homer qui fait sauter la centrale nucléaire, et raye Springfield de la carte. Le but va être de reconstruire la ville. Mais pas à la façon d’un Simcity, non, non, à la façon des social games de Facebook, sous couvert de la licence des Simpson.

Le principe du jeu est simple : on vous dit de cliquer à un endroit, vous le faites. On vous dit de faire une action, vous la faites, vous attendez de 45s à 24h. Si on ne vous demande rien, vous effectuez les actions que l’on vous a montrées précédemment et ainsi de suite. Avec tout cela, vous allez gagner de l’XP, permettant de débloquer des bâtiments, et de l’argent permettant de les acheter.

Action ! Ça tourne… en rond

les-simpson-springfield-iphone-ipod-actionsQuelles sont ces actions ?

  • Récolter les loyers des bâtiments. Dès qu’un dollar tourne au dessus d’un bâtiment, il faut tapoter sur votre tel ou tablette. Cela arrive à fréquence régulière et la durée augmente selon les bâtiments construits. Les bâtiments qui se débloqueront sont la maison des Simpsons, la maison des Van Houten, des flanders, le Krusty Burger, la taverne de Moe, etc.
  • Attribuer des tâches : Une fois la construction achevée, ils débloquent des personnages de la série : Homer, Lisa, Moe, M. Burns, Jeff Albertson, etc. auxquels vous allez attribuer des tâches. Ces tâches vont durer plus ou moins longtemps et rapporteront en fonction, de l’XP et de l’argent. On pourrait se dire que plus l’action dure longtemps, plus elle rapporte. Et ben non ! C’est l’inverse, 10 actions durant 3mn sont plus rémunératrice qu’une seule de 30mn. Le but étant que vous vous connectiez le plus souvent possible.

Les actions sont plutôt sympathiques (je n’irai pas jusqu’à marrantes) et caractérisent bien les personnages de la série. Quand on est fan comme moi, il y a pleins de clins d’oeil à certains épisodes. En ce moment, il y a une thématique sur la “Raclée”, journée pendant laquelle les habitants de Springfield tabassent des serpent à coup de matraque. Des events ont déjà eu lieu pour la Saint-Patrick (épisode mythique dans lequel l’alcool est prohibé, et Homer et Bart deviennent des contrebandiers.) et ça fonctionne. Niveau fan service, c’est vraiment sympa, et plus vous avancerez, plus vous aurez de personnages et plus vous en voudrez d’autres.

Bon jeu Android ou iOS?

Simpson_Springfield_villeNiveau intérêt de jeu et éventuellement de challenge, on est proche du néant. Pour débloquer des bâtiments  il faudra faire effectuer certaines quêtes à nos persos, accumuler l’argent et l’XP et c’est tout. Les quêtes sont : Dites à Homer d’aller faire la sieste. Vous cliquez sur Homer et vous sélectionnez Faire la sieste. Vous attendez 6h et voilà, quête terminée.

Si comme moi, vous travaillez, vous lancez vos actions le matin aux chiottes pour 12h, et vous tapotez le soir en rentrant, puis recommencez en allant vous coucher et ainsi de suite. C’est léger, me direz-vous. Oui, d’autant plus qu’avant la mise à jour de la “raclée”, il n’ y a avait que ça à faire.

Maintenant, pour augmenter le fun de ce titre, EA a intégré un nouveau type de gameplay qui va révolutionner le monde du jeu vidéo dans son ensemble. Un cataclysme, je vous dis! Des serpents vont parcourir votre ville et il faudra tapoter dessus dès que vous en apercevrez. Serpent, je tapote, serpent, je tapote… Franchement, mon petit neveu de même pas deux ans pourrait le faire…

Hmmm des donuts

donuts

Vous voyez comme moi un zéro, note de ce jeu?

Si vous voulez accélérer les temps de construction, il est possible de le faire en dépensant des donuts. Cette monnaie parallèle, propre à tous les free to play, donne accès à d’autres bâtiments, comme la brasserie Duff (et pas Huff ! W9), et donc à Duffman (Pas HuffMan, par pitié), et pleins d’autres persos, bâtiments, objets.

On gagne des donuts gratuits à chaque niveau, et en effectuant certaines actions, mais ne vous attendez pas à rouler sur le donut. Pour en avoir plus, il faudra raquer ! Comme pour Top Eleven, il y a des hacks pour en gagner, mais, le temps d’investissement est tellement infime pour moi, que ça ne vaut pas trop le coup que je me mette à installer ces conneries. Même si je suis vénère car je sais que je n’aurai jamais accès à certains bâtiments.

Néanmoins, le fait de ne pas avoir de donuts est moins frustrant que sur Top Eleven car vous faites mumuse avec votre ville, tout seul, (si vous pouvez spammez vos potes pour qu’ils vous rejoignent.) Il n’y aura pas à jouer les uns contre les autres, donc le fait de payer ne désavantage personne. Vous aurez juste un Springfield plus beau ou tout au moins avec plus de bâtiments.

Aie Caramba

Simpson SpringfieldVoilà, franchement, la description sur Google Play annonçant “UN JEU À MOURIR DE RIRE ! “ est bien mensongère. Oui par moment vous sourirez, mais en aucun ce titre est un jeu. Il n’y a pas de challenge. Vous avez l’impression d’être dans un vaste tuto mais qui n’a pas de fin. Il n’y a pas de fun à tapoter pour ramasser la thune, ni l’XP et encore moins pour ces putains de serpents. La seule ambition est de débloquer de nouveaux persos, si possible qu’on aime (comme Karl et Lenny ou encore Ralph) et c’est ce qui nous accroche. Je passe également sur le “Des quêtes épiques et hilarantes avec vos personnages favoris”. Épique  là, je pense qu’il faut revoir la définition du mot, car cliquer sur un bouton “Aller faire ses courses au Kwik E Mart” ne se compare pas à la quête du seigneur des anneaux par exemple!

Au rayon des trucs fun, vous pourrez toujours vous amuser à lire les commentaires des gens, qui trouvent tous ça génial (sic!), « mais le système des donuts est pénible car il faut payer. » Bah oui mon pote, le but est justement que tu raques! Rouuuuh rouhhh. Un exemple de pigeon qui a dû y laisser sa paye dans le jeu…

Pigeon Simpson Springfield

Verdict : ce n’est pas un jeu. Si c’est considéré comme tel alors c’est une sombre merde! Sinon, c’est juste divertissant et conviendra très bien à vos moments intimes aux chiottes.

Les moins :

– Ben c’est pas un jeu, un tamagotchi peut-être
– L’intéret est nul si on cherche du fun
– C’est un Free 2 play (FDP…) et la logique commercial me fait gerber

Les plus :

+ Joli, quoique ralentissant sur un S2 quand beaucoup de trucs clignotent
+ Du beau fan service


Téléchargement Play StoreTéléchargement iOS


Icone_SimpsonsDéveloppeur
 : EA

Prix : Gratuit mais faut s’attendre à raquer

Durée partie : 10- mn /jour

Accès Internet : Obligatoire

Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

2 commentaires

  1. Je trouve le jeu attrayant parce que, Je regarde le spectacle les simpsons