Stanley Parable

0

Vous le savez, pour vous fournir du contenu, je suis à l’affût de tout ce qui pourrait être génial, mais aussi de tout ce qui est pourri. Une autre catégorie revient assez régulièrement sur ce blog : les titres surévalués par les sites spécialisés. Penchons-nous aujourd’hui sur Stanley Parable…

Lors de sa sortie, en octobre dernier, j’avais été super surpris des notes affichées et de l’unanimité des sites spécialisés : 8/10 sur Gamekult, 18/20 sur JV.com, 4/5 sur Gameblog, etc. Ce qui donne un MetaCritic (Moyenne des notes des sites spécialisés aux méthodes de calcul un peu floues mais qui donne quand même une idée) à 88/100, une putain de bonne note…

Le rêve : Plus de collègues

Bureaux bureaux encore des bureauxEn gros, on vous explique que vous êtes un employé que l’on ne connait que par son matricule 427 et qui exécute ce qu’on lui demande de faire. Toute la journée, on lui dit de taper sur une lettre de son clavier et il le fait. Un jour, en sortant de son bureau, tous ses collègues ont disparu et, il va, enfin, VOUS allez, errer dans les couloirs de l’entreprise, à la manière d’un FPS pour savoir ce qu’ils sont devenus. Une voix intérieure va vous donner quelques pistes pour vous diriger. A vous de voir si vous souhaitez suivre le chemin proposé ou bien n’en faire qu’à votre tête pour savoir où sont passés vos collègues! Selon vos choix, vous allez assister à un contenu complètement modifié. Voilà, comment je peux vous en parler, sans en dire trop.

cafet et les garçonsSi l’on doit garder quelque chose de ce titre, c’est son humour. Il est quand même rare de se marrer dans un jeu. Quand je dis marrer, c’est pas faire un petit sourire car il y a une référence à des oldies. Là, je me suis surpris à vraiment éclater de rire. Vous n’allez pas vous pisser dessus, (est-ce d’ailleurs déjà arrivé à quelqu’un? Laissez-moi un commentaire si oui, et expliquez-moi), mais vous allez vous marrer. Perso, ça ne m’était pas arrivé depuis Portal 2,  Borderlands 2 et Cafet’ & Garçons 2 (le J-RPG issu du monde d’Hélène et les garçons, homemade par un gars tout seul nommé Karibou).

L’intérêt du jeu va être de voir comment varie la narration selon les choix qu’on opère. A l’inverse d’un Walking Dead, les choix ont un vrai impact. Néanmoins, je dois avouer que je suis resté sur ma faim. Je ne veux pas vous dégoûter plus de ce jeu en vous dévoilant ses secrets, mais vraiment le contenu est léger… Léger, c’est aussi ce qui qualifie les interactions avec le décor. Aucune phase de Point & Click. On déambule dans des couloirs et c’est tout. Pas de mini-carte, pas de PNJ pour nous guider, pas de barre de vie, juste cette voix! Au début, on est un peu paumé. Mais rapidement, on comprend la mécanique du jeu, et c’est sympa.

On reste sur sa fin

stanley parable two doorsSympa mais pas longtemps. Non pas parce qu’on s’ennuie, mais parce qu’arrivé au 9/10e du jeu, on ne sait plus quoi faire. Je suis allé voir sur le net ce qu’il me manquait et finalement pas grand chose, et surtout, pas une chose pour moi primordiale… Faire les 9/10e d’un titre, c’est bien. Mais quand on y arrive en 2h30, là, ça pêche… On a beau avoir bien rigolé, c’est quand même très très léger… Léger, en revanche, n’est pas le qualificatif que j’emploierais pour parler de son prix. Car 12€ pour 2h30 d’un jeu, qui est sympa, mais pas non plus révolutionnaire, allez voir votre pharmacien pour qu’il vous prescrive une bonne crème! Effectivement, c’est moins cher qu’un DVD de Chevallier et Laspalès, mais quand même… On peut critiquer les Call of pour le peu de contenu solo des titres, mais leur titres sont beaux, ici c’est « normal ». Pas moche, mais pas à se décoller la rétine. Quand on voit certains sites râler pour des DLC à 5€ qui proposent plus de contenu que Stanley Parable en entier, je ne comprends qu’on lui donne de si bonnes notes. 

The-Stanley-Parable342h30, 12€! Heureusement, je ne suis pas un vrai pigeon, car je l’ai eu en soldes à 7€ . Mais rien que pour ce prix là, pendant les périodes de soldes, vous pouvez avoir 3 excellents jeux dans un registre complètement différent : Hotline Miami, Super Meat Boy, et the Binding of Isaac, tous souvent bradés autour de 2€. Voix de Pierre Bellemard : « Oui, pour le même prix, Mesdames et Messieurs! »

Verdict : si vous avez l’occasion de ne pas l’acheter, foncez ! Vous économiserez une dizaine d’euros, que vous pourrez dépenser sur ce blog lorsque j’aurais créé ma page de dons, ou dans de vrais bons jeux qui durent plus de 2h30… et qui coûtent moins chers. Si vous l’avez déjà, lancez-le. L’avantage c’est que vous le finirez vite et que ça fera un jeu de plus dans votre liste auquel vous aurez joué! C’est une expérience sympa. Pas plus.

unlikeLes moins : likeLes plus : flikeLes moins du Pisse-Froid :
– Trop cher pour si peu de contenu – Très drôle – Des sous-titres dignes de Fansub
– Ni beau, ni moche – Le narrateur est génial – Pas de VF
– Très court – Sympa malgré tout
– Complètement surcoté
Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

Les commentaires sont fermés.