Starcraft II HOTS (Campagne)

0

Houlà, je vous vois déjà arriver avec vos gros sabots : « Hmmm, Starcraft 2 HOTS, on va voir des babes Zergs, toss et Terranes en petite tenue qui vont jouer avec votre petit canal de Nydus, le tout à  la campagne« . Et bien non, pas encore de version porn annoncée par Blizzard pour le moment. Mais rassurez-vous, je guette et dès que j’ai une info, je vous la transmets. HOTS signifie Heart of the Swarm, nouvelle extension de Starcraft 2 sortie le 12 mars dernier (!).

Et je l’ai fait, oui, lecteurs assidus, j’y suis arrivé ! Malgré les déplacements pour le boulot, j’ai terminé le mode solo de HOTS ! En brutal, s’il vous plaît. De plus, il me manque une mission pour le finir à 100%. Et pour couronner le tout, et pour la première fois dans la longue histoire de Pisse-Froid, un test parlera d’un jeu sorti il y a moins d’un mois (EDIT de Pisse-Froid : On me dit dans l’oreillette « Et Mario Kart 7 connard ». Oui, en effet !). En voilà un post qui commence bien…

Je dois dire qu’il y avait une certaine attente de ma part autour de ce titre… Comme déjà évoqué, je n’étais pas fan du tout du bon vieux Starcraft 1, pour je ne sais quelles raisons d’ailleurs, mon coté pisse-froid peut-être…  mais par contre, j’ai passé des centaines d’heures sur le 2, Wings of Liberty (WoL) aussi bien sur le ladder avec mes pseudo-potes, et sur la campagne, que je n’ai toujours pas terminée en brutal à ce jour. Malgré l’affluence et la réputation internationale de ce blog, je n’ai pas eu accès à la béta (Blizzard connard), si bien que je fus comme n’importe quel con gamer, à lire tout ce qui se disait sur les nouveautés. Comme tout  le monde (et même ces connards de béta-accédant) j’ai pris une grande claque en voyant ce trailer et j’attendais ce jeu avec grande impatience. C’est peut-être pour cela que je suis très déçu aujourd’hui… Surpris par la grande qualité de WoL, ayant commencé au plus bas de l’échelle, je m’attendais peut-être à autre chose…

Dans ce papier, il ne s’agira que de la campagne. Le ladder fera peut-être l’objet d’un autre post, quand je l’aurai bien testé ou si Silverkeops, Master en 4v4 aléatoire, souhaite nous en parler.

Je suis un Campagnard

13 - 1Je vous le disais à l’instant, j’ai passé du temps sur la campagne de WoL, même sans la réussir en brutal. Et je dois dire que je l’ai vraiment adorée. Il y avait une grande variété dans les missions, et certaines étaient plutôt originales (celle sur Char, dans laquelle on doit lever ses bâtiments toutes les 5mn, les escortes de civils, les missions avec l’Odin, etc). Bref, j’ai passé un excellent moment et je la reprendrai bien volontiers pour enfin la terminer. La course au hauts-faits m’a également poussé à la retourner dans tous les sens (finir la mission en difficile sans perdre d’unité ni de bâtiment sans dépasser 1000 de minerai et en jouant en fermant un œil et à cloche pied… C’est con parfois les HF), histoire de montrer qui a la plus grosse. Et contre tout attente, c’est SilverKeops, l’asiatique, qui a gagné… 300e mondial je crois… GG

Même si je ne peux encore égaler mon nombre d’heures de jeu avec ce nouvel opus, je dois dire que toute la force de Wings of Liberty en fait la faiblesse de HOTS. Il y a quand même quelques bonnes choses, mais à l’inverse de certains sites ayant intérêt à ce que leurs lecteurs mattent la MLG (GameKult en l’occurrence ayant mis un 8+!), ce n’est pas un add-on excellent et pour moi carrément décevant sur la campagne. Pourquoi ?

L’histoire de la campagne n’est déjà pas ouf. Toutes les ficelles de la narration sont téléphonées. On revoit quelques tronches connues, mais il ne se passe pas grand-chose d’intéressant. On aime bien le personnage de Kerrigan, car elle a de l’humour, elle est bien foutue et aime mettre des coups de pression aux personnages secondaires (j’aime les filles ayant du caractère). Tiens, parlons-en de ces personnages. Je les trouve pour la quasi-totalité insipides et énervants : Abatur le type qui gère les améliorations a une façon de parler insupportable. Le type peut manipuler des gênes et modifier les structures ADN des unités mais est incapable de faire une phrase avec sujet verbe complément. Allô quoi ! La meuf qui nous donne les missions a une voix insupportable et tous les blaireaux qui sont dans notre vaisseau ne font ni chaud ni froid tellement leur charisme est proche du vide (mis à part peut-être Stukov et son accent russe, mais plus pour des raisons politiques)

Au niveau de l’environnement, on retrouve le même principe que celui de WoL avec une salle dédiée aux unités et leurs améliorations, aux améliorations de Kerrigan, et la salle des missions. Rien d’original.

A la campagne, on s’emmerde

starcraft-ii-heart-of-the-swarm-kerrigan-pit-1La grosse différence avec Wol, est que vous incarnerez Kerrigan dans la quasi-totalité des missions, ajoutant un peu plus de micro à la macro générale. C’est chouette, mais la reine des lames est surpuissante et plus vous avancerez dans le jeu, plus certains de ses pouvoirs seront dévastateurs. Trop peut-être. Une Bio ball attaque votre main,  » Pa di pwoblem, je balance les banelings que j’invoque « . Tiens, je suis attaqué par un Battlecruser,  » Pa di pwoblem, je le two shot  avec ma capacité rafale cinétique ». Ptin ils attaquent ma main’ avec pleins de troupes, j’ai rien pour défendre  » Pa di Pwoblem. Allô, c’est pour une livraison, ça sera une spécial. Oui oui, avec Cafards, Hydra et zerglings « . Et c’est réglé ! Vous pouvez changer à tout moment les compétences durant les missions. Il y a vraiment des moments où vous préférerez  utiliser kerrigan seule qu’avec des adds, nous rappelant le bon vieux Dota et war 3 ! Et cela n’avait rien de déplaisant, bien au contraire.

Ce qui l’était par contre était ce système de mission pour évoluer les unités. La finalité de cette mission est de vous faire choisir entre 2 évolutions. Au lieu de vous montrer une vidéo dans laquelle on voit les changements, on vous les fait tester. Les deux. L’objectif est souvent de tuer des unités spéciales. Le scientifique qui parle chelou modifie les gènes zerg et nous file les unités modifiées pour tuer d’autres groupes. Le truc, c’est que si toutes vos unités meurent (et faut le vouloir), on vous en renvoie des nouvelles, sans recommencer la mission ! Aucun intérêt pour le joueur confirmé, ni même pour le novice, un grand par contre pour Blizzard qui peut se vanter d’avoir 8 missions supplémentaires sur la pochette du jeu et sur son site. Un bouton  » tester les évolutions  » aurait empêché de casser le rythme, et si c’est pour mettre des missions d’une telle profondeur et d’une telle difficulté, autant s’abstenir.

Restons dans la difficulté, ou plutôt dans la facilité. La campagne, en brutal est d’une facilité déconcertante à quelques exceptions près. Je ne suis pas un noob à SC2, mais pas non plus un gros roxxor. Il n’est pas rare, sur le ladder, que je me retrouve à 2000 de minerai et 1500 de gaz(sans m’en vanter auprès de Silverkeops…), de perdre des parties pour une prise de fight en bas de la pente sans back, d’oublier de faire mon cyber, ou encore d’avoir mes unités 0 – 0 au bout de 25mn. Niveau or en 1v1. Là, j’ai terminé des missions avec 4000 de minerai (16000 sur la dernière mission, quand même, J’imagine la tronche de Silver!) et sans micro ne serait-ce qu’une de mes unités. J’envoie tout dans le tas et je vois si je gagne ou non, sinon, je reproduis et je rebalance. Et souvent, ça passe. Sur certaines, c’était tellement facile que j’allais voir dans les options si j’étais réellement en brutal !

starcraft-ii-heart-of-the-swarm-pc-1363269356-200Il y a quand même deux ou trois missions qui m’ont posé des problèmes, celle avec l’équivalent de Bélial, où j’en ai vraiment chié, l’avant dernière avec le dôme, et enfin la dernière. C’est tout. Toutes les autres je les ai faites sans pratiquement mourir. C’est cool d’y arriver facilement, mais un peu de challenge merde ! J’étais tellement fier dans WoL quand je réussissais une mission ! Là tu te dis  » Trop facile ! » et tu es blasé ! (enfin plus que d’habitude quoi). Normalement, le mode Brutal, c’est du challenge !

Si vous en voulez, vous en aurez un petit peu, avec les haut faits de maîtrise  particulièrement corsés pour certains. Il s’agira ici de terminer les missions en un temps déterminé, en détruisant les différentes bases avant que ne se produise un évènement, etc. Heureusement qu’ils sont là, car ça augmente de façon considérable la durée de vie de la campagne.

Les missions sont variées, oscillant entre gestion de base et ressources, et micro de personnages. On n’a aucune impression de répétition, mais on n’est pas surpris. Pas de mission vraiment originale, à part peut-être la mission nous faisant piloter un BC et celle dans laquelle on incarne Dahaku et Kerrigan en même temps. Dans les autres, on reprend un peu les mêmes que dans WoL (par exemple celle de Char dont je vous ai parlée, dans laquelle, ici, les unités sont prises à intervalle régulier dans un gaz les tuant).

C’était mieux avant

On réussit souvent les missions proposées avec du « mass nouvelle unité « . On peut réussir avec un seul type d’unité, sans trop réfléchir à choisir entre mettre un peu d’hydra ou de cafards. Et c’est plutôt dommage. J’aurais aimé combiner un peu les unités, mettre en avant celles au CAC, faire attaquer celles de derrière. Rien ne m’y empêche mais rien ne m’y oblige non plus. Là je n’ai quasiment fait que du T+clic (je joue en mode grille) avec du mass unité. Par contre, ces nouvelles unités sont sympas à jouer, en particulier l’essaimeur et les zerglings qui peuvent sauter, qui peuvent ressusciter, (t’apporter le café et te sucer la teub)

Enfin, la mécanique des haut faits est particulière, j’ai l’impression qu’il y en beaucoup plus. Souvent, j’ai eu l’impression de prendre une rafale de HF et de nouveaux portraits à la fin des missions.  Le haut faut est devenu quelque chose de commun, (cela étant dû à la facilité du jeu), qu’on amasse sans trop de skill. Je n’avais pas cette impression avec WoL, où chaque portrait était gagné à la sueur de la paume et des doigts. Cela est peut-être dû également au fait que je connaisse bien le jeu. Mais franchement la facilité de la campagne n’est pas du qu’à mon skill. Néanmoins, KeViN1999 sera content, il pourra mettre pleins de portraits sur ses trois seules parties en multi qu’il fera  » car en multi, on a pas le temps de construire sa base et d’attaquer « .

AbathurKerrigan_SC2_Game1On notera en vrac les défauts suivants : les phrases de Kerrigan lorsqu’on la joue. Ça nous fait sourire au début, mais lassant à force. J’étais le premier à sourire quand elle nous dit : »Pour l’essaim ». Répétez à haute voix et ça se transforme vite en « Pour les seins », ou « pour les saints » pour les plus cathos d’entre nous. Vous en avez pleins de ce type, mais le gag de répétition devient lourd à la fin. On regrette toujours dans la campagne, de ne pas avoir de fenêtre de conversation avec ses potes. Si on est absent on ne peut pas voir les conversations précédentes. De plus, si un pote nous parle, on ne peut pas mettre en pause le jeu pour lui répondre. Il faut être IG. Bon en occasionnel, ça va, mais en tentant de réussir les HF maîtrise  c’est plus emmerdant. Du coup, on doit faire ce choix posé à tout gamer, le jeu ou ses potes. On parlera rapidement de quelques bugs de haut-fait, notamment sur le 70 de Kerrigan qui ne s’active pas, De la fenêtre récapitulant les hauts faits qui n’apparaît pas lors du choix des archives. Etc.

On appréciera beaucoup la touche F2 qui permet de sélectionner toutes les units présentes sur la champ de bataille sans avoir à jeter un œil partout sur la map…

Voilà, Pisse-froid est déçu car il avait vraiment apprécié la campagne de WoL, et là, on lui donne quelque chose qui est bien, (Enfin, on me le donne, on me le donne à 40€ quand même) mais quand on a goûté à la quasi perfection, on a envie de l’avoir à nouveau. Si c’est cela que vous recherchez vous ne l’aurez pas dans HOTS. J’ai peut-être mis la barre un peu trop haut, m’attendant à un vraie révolution, mais aujourd’hui, c’est déception qui prime car c’est seulement dans la continuité de WoL.

Cela ne remet pas en cause le jeu en lui-même, qui est une tuerie si vous jouez en multi et avec vos potes. La petite dose d’adrénaline qui monte lors du chargement de la game et que vous voyez des portrait que vous ne connaissez pas, le  » je pars 10 pool, puis muta « , ou le  » je fast DT « , des games épiques en trade base, votre putain de portrait 500 victoires aléatoires. Des moments que peu de jeux peuvent vous offrir. Starcraft 2 en multi, c’est la vie. Mais la campagne, bien que sympa, ne restera  pas les annales mais pas dans les anals non plus.

Verdict : Bien mais pas top. Décevant.

Les Plus :

+ Jouer Keriggan

+ Nouvelles unités sympa

+ Les haut-faits maîtrise bien balèzes

Les moins :

– L’histoire et les personnages

– Les missions d’évolution

– Les hauts faits qui ne récompensent pas votre skill

Les moins du pisse-froid :

@ Un manque d’originalité des missions

@ J’aurais bien aimé incarner un peu les toss, une mission quoi !

Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

Les commentaires sont fermés.