[Test] Football Manager 2012

0

Chose promise, chose due, et je jure que, jusqu’à l’année prochaine, on ne parlera plus de Football Manager.

Mon premier post sur ce jeu, visait à recruter des nouveaux adeptes dans ma secte et j’espère en avoir convertis quelques-uns. Celui-ci va permettre de savoir si les anciens membres, vont continuer à se faire pigeonner à acheter la nouvelle version chaque année. Ce post s’adresse surtout aux personnes possédant déjà au moins un Football Manager 2011 ou 2010.

Commençons les hostilités en énumérant déjà les nouveautés du titre :

  • Les mises à jour des transferts
  • De nouvelles animations pour la 3D
  • Une interface revue et plus ergonomique
  • La possibilité d’ajouter une ligue en cours de partie
  • Des rapports d’équipe améliorés
  • Un didacticiel
  • Et encore plein d’autres trucs !

Déjà sur le papier, c’est comme un Sochaux-Nice, rien de très alléchant.

La mise à jour des transferts est THE raison d’acheter ce jeu. Chaque année, au 1er septembre, on achète l’Eqiupe (Toujours pas de marque ici, Cf. Mario Kart 7) pour voir le récapitulatif des transferts, on commente les nouvelles recrues qui débutent, et je dois avouer que cette période me donne une grosse envie de jouer dans mon caleçon. Certains fans du jeu proposent un mercato amélioré pour nous faire patienter, mais ce n’est pas pareil. Il faut avouer que le travail effectué par les développeurs sur les bases de données est énorme, certes pas très compliqué, mais énorme. Consultez la fiche d’un joueur ou d’un club pour comprendre : on a tout son historique, son nombre d’apparitions, le nombre de buts et limite ses dernières analyses urinaires.

Rien que pour ça, même si ça me fait chier, je continuerai de payer 50€/an…

Point positif toujours, l’ergonomie de l’interface a été revue, et ce n’est pas mal. Travaillant avec des ergonomes toute la journée, ils m’ont dit que si une interface ne nous déplaisait pas et qu’on ne râlait pas dessus, c’était une bonne interface. Ma copine pourra certifier que je n’ai pas bougonné pendant que je jouais… sauf bien sûr quand elle m’a demandé de faire la vaisselle. Bref, rien à voir avec FM. C’est donc un encore un bon point. Mais, je vais quand même émettre une petite critique : j’aurais aimé qu’ils introduisent la possibilité d’utiliser plus de raccourcis clavier et de les configurer. Dans notre boîte de réception, on reçoit souvent des messages qui nous demandent une action. Par exemple, vous avez acheté Pastore dans votre club, et l’on vous demande de confirmer la transaction. Un petit coup de Contrôle + Entrée pour valider le bouton confirmer serait génial. Mais c’est du détail. On notera aussi l’adaptation des informations à la résolution de l’écran. Plus la résolution est grande, plus il y a d’infos. Le grand capital favorise de toute façon toujours les plus riches…

Une dernière bonne nouvelle, après, promis, je râle, nous avons maintenant la possibilité d’ajouter des ligues en cours de jeu. Dans les versions précédentes, nous étions obligés de définir ces ligues en début de partie et plus moyen de changer après. Si vous aviez choisi comme ligue jouable la France et l’Angleterre, et que les grèves et les rouquins ont eu raison de vous, impossible d’ajouter l’Espagne sans recommencer une partie du début. Un peu frustrant. Maintenant c’est corrigé, vous pouvez ajouter n’importe quelle ligue à n’importe quel moment.

Football Manager, le jeu Apple ? Une nouveauté pourrie, une nouvelle version

Dans FM, la 3D, c’est moche, et comme évoqué dans FM pour les noobs, on peut s’en passer. Et lorsque j’ai lu sur divers sites que le moteur graphique allait changer pour plus de réalisme, quel a été mon étonnement quand j’ai vu mon premier match… C’est quasi la même chose que la version précédente mis à part l’apparition de petits gestes techniques, d’effets de supporters (que je n’ai pas vus) et de nouveaux stades. Chez Apple, on crierait à la révolution, et des milliers de moutons auraient campé une semaine avant la sortie pour avoir FM avant tout le monde. Mais quand on regarde les matchs en vitesse rapide (comme tout bon PGM sur PC), les gestes techniques durent une demi-seconde et on les remarque à peine. On en est presque à se demander si on n’a pas rêvé. Alors, les pisse-froid me diront qu’on n’est pas dans Fifa, qu’on s’en fout du rendu, et que ça suffit largement. C’est vrai, mais j’attendais un peu plus dans cette nouvelle version qu’une talonnade ou de nouvelles manières de fêter un but…

Dans FM 2011, dans les vestiaires, avant le coup d’envoi, à la mi-temps et à la fin du match, il vous était possible de parler à vos joueurs : leur dire que vous attendiez plus d’eux, qu’ils étaient nuls, etc. Nous avons maintenant la même chose, avec en plus un ton à choisir : Fervent, Calme, Assuré, prudent, réticent, agressif. Si on peut comprendre la différence entre fervent, calme et agressif, j’ai du mal à saisir l’utilité des autres. Du coup, je ne m’en sers pas ou je m’en remets à mon adjoint. En termes de jeu, en avoir 5 a donc un intérêt limité. Chez Apple, on crierait à la révolution, et des milliers de moutons, vous connaissez la suite… On notera toutefois une amélioration : la vision directe de l’effet de votre discours sur les joueurs, ce qui n’était pas possible dans les versions précédentes.

Les autres nouveautés citées au début de ce papier n’ont pas besoin qu’on s’y attarde trop longuement. Non pas parce qu’elles sont nulles, mais parce qu’elles ne sont juste pas ouf. Certaines pourront être agréables mais ça ne sautera pas aux yeux et d’autres seront invisibles. En conséquence, vous ne ferez pas dans votre pantalon de joie… Si c’est ce que vous recherchez sur ce blog, mes potes Toonio et Freezerkeops peuvent vous filer des liens :). Je n’ai pas parlé du didacticiel car pas testé. Peut-être une bonne idée pour les noobs, mais pour un vieux briscard comme moi…

Au final, cette nouvelle version n’apporte rien de bien intéressant, tout au plus des petites améliorations mais qui ne révolutionneront pas la licence. On aurait préféré payer 50€ pour autre chose qu’un patch de mise à jour des transferts. Certes, en termes de simulation, ce jeu frôle la perfection, néanmoins j’attendais un peu plus. On sent que les développeurs ne se sont pas foulés. On aurait pu avoir un aspect 3D beaucoup plus beau, peut-être une modélisation des joueurs, même si accessoire. L’entraînement n’est pas très développé à mon goût et aurait mérité un petit rafraîchissement. En fait, j’aurais aimé une grosse nouveauté, comme fût la 3D en son temps, ou même si elles étaient maladroites, les conf’ de presse. Un truc qui te permet de répondre à la question « Alors y’a quoi de nouveau dans cette version ? » autre chose que « Euh, ben… (Gratte, gratte derrière la tête) »

Je dois avouer que je sens bien la carotte me pénétrer quand j’achète le jeu, mais je dois dire que j’aime ça, la preuve, je dois en être à 150h de /played. J’aurais quand même préféré payer 20€ pour cette nouvelle version, car le contenu proposé est digne d’un DLC, ou, allons plus loin, d’un simple patch.

Les + :

  • La base de joueurs mise à jour, finalement, seul vrai intérêt d’acheter la version.
  • L’interface plus ergonomique.
  • Les ligues jouables à n’importe quel moment.
  • L’addiction intacte à ce jeu.

Le super-moins-qui-si-je-mettais-des-notes-aurait-valu-un-3-au-jeu.

  • LE PRIX pour un maigre nouveau contenu, à la limite de la correctionnelle. Mais vraiment à la limite.

Les – :

  • Les tons lors de la causerie, seuls trois suffiraient.

Les -du Pisse-Froid :

  • Pas de raccourci clavier paramétrable
Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

Les commentaires sont fermés.