Top Eleven

4

Vous connaissez tous mon amour irascible pour Football Manager. Un peu déçu du dernier opus et surtout n’ayant plus autant de temps à lui accorder qu’avant, je me suis tourné vers des jeux moins chronophages.

En plus de mes aventures sur Football Manager, je jouais de façon régulière à Hattrick. Ce jeu de foot sur navigateur nous mettait dans la peau d’un entraîneur, devant gérer une équipe composée de joueurs complètement fictifs. De manière bien moins élaborée que FM (est-ce possible de faire mieux?), vous gériez les entraînements votre compo, les blessures et surtout les transferts. Ce jeu était gratuit, et proposait du contenu IG payant, mais n’ayant pas d’impact sur le jeu lui–même. Vous aviez ainsi accès à des nouveaux maillots, de nouvelles stats, de nouveaux avatars, etc. Il y avait un match par semaine contre d’autres joueurs, plus un match amical, s’il était organisé. L’investissement n’était pas important, quelques 10-15mn par semaine. Et c’est ce qui fait que j’ai lâché ce titre après y avoir passé, je dirais 3 ou 4 ans. Au fil du temps, on oublie de se connecter, on ne fait plus les matchs amicaux, notre équipe devient pourrie et on lâche.

Donc, pendant des jours et des jours, je vivais sans jeu de foot, sans mes petits joueurs chéris, sans mes petits bijoux achetés pour une bouchée de pain, sans les rapports de mes scouts. Oui, vous pouvez le dire : VDM.

Et le salut est arrivé en novembre 2012. Discutant avec mes coéquipiers de foot en salle (Pisse-froid n’est pas qu’un vieux geek tout gros, mais aussi un sportif de haut niveau), je vois Chris suivre un match en direct, à la façon des vieux FM, c’est-à-dire sans visualisation 3D du match, juste du texte. Comme un ancien fumeur demandant ce que ça fait de refumer, nous en discutons, et j’attends de revenir chez moi pour m’inscrire sur ce  jeu de foot gratuit : Top Eleven.

Premier point négatif, le jeu se connecte via Facebook, et j’ai horreur de ça. Je sais bien que rien que le fait d’être dessus, d’avoir des photos taguée, c’est donner toutes ces infos au grand capital. Mais là en filer à une appli tiers, ça me soûle. Mon amertume passée (il ne m’aura pas fallu longtemps), je crée quand même mon équipe, mon logo aux couleurs de la meilleure équipe du monde (Bleu et rouge, mais avec une tour Eiffel dessus) et en avant Guingamp!

Football champagne

L’application dispose de tout ce qui caractérise les jeux de foot : gérer sa compo, (4-4-2, 4-3-3, etc.), grandes lignes de jeu (mentalité, hors-jeu (dont je ne rappellerai pas la règle), contre-attaques, etc).

Les matchs de ligue ont lieu tous les jours. En début de saison, si vous faites partie du Quator de tête, vous accéderez à une ligue des champions et à la coupe. Le rythme est souvent de deux matchs par jours. A chaque fois que vous avez un match, votre téléphone vibrera pour vous le rappeler. Vous pourrez également ajouter, si vous n’en avez pas assez, des matchs amicaux avec vos amis Facebook inscrits. Déjà premier problème : Il n’y a aucune confirmation à faire lors de l’organisation d’un match amical, c’est-à-dire que si votre pote veut jouer maintenant, bah il lance le match amical de suite, même si vos joueurs sont crevés et même si je ne le souhaite pas. S’il veut en faire 3 ou 4 d’affilée pour faire évoluer ses joueurs ou me faire perdre, rien ne l’en empêche. Dommage.

stade

Le système d’évolution des joueurs est très dynamique. Nous avons 3 grands pôles (Attaque, défense, physique) dans lesquels on a 5 statistiques (vitesse, capacité à def, etc.) Chaque match joué donne de nouveaux points dans ces zones, si bien que l’on a toujours quelque chose à faire. Ça change d’Hattrick où les évolutions pouvaient prendre beaucoup de temps (plusieurs semaines). Plus un joueur est jeune, plus il progresse vite, donc vous aurez peut-être intérêt à disposer de joueurs jeunes.

Un système de sponsor vous permet de gagner de l’argent. Argent que l’on gagne en jouant des matchs, en vendant des joueurs, et en gagnant des compétitions et qui sert pour les transferts, les constructions, etc.

Dans cette simulation, vous gérez également votre stade et ses équipements (centre de soins, parking, magasins de goodies, terrains de recrutement des jeunes, et votre stade). C’est plutôt sympa, car on part d’un champ de patate et au fil du temps, vous accueillez plus de fans, vous gagnez plus d’argent, et les évolutions sont jolies! Le temps de construction, est de 3 jours pour tous les bâtiments sauf lorsque vous voulez agrandir le stade (environ une vingtaine de jours).

transferts

Le système de transfert est pour sa part, plus étrange. Finis les « je recherche un joueur qui a tant en vitesse, tant en endu, etc« . A chaque connexion, vous êtes reversés dans une liste de joueurs dont le temps d’enchères va se terminer. L’indicateur principal qui permet de différencier chacun des joueurs est le nombre d’étoiles dont il dispose, et son âge. Vous n’aurez donc pas accès à toute la base de joueurs (qui doit être énorme), mais juste une infime portion. Je reviendrai dessus, mais le principe est de surenchérir sur un joueur jusqu’à ce que les autres enchérisseurs s’arrêtent. On surenchérit sur un joueur, on se qualifie pour le premier tour, puis si on enchérit à nouveau pour se qualifier dans le second, et ce, jusqu’à ce que les autres arrêtent. Le problème qui en découle, est que vous ne recherchez plus de profil de joueurs particuliers, mais plutôt vous prenez les plus jeunes avec le plus d’étoiles dans la liste présente. Vous êtes plus sur un choix par défaut. Pas de joueurs dispo, je reviens plus tard.

Je pense qu’avec tout ça, vous vous dites, « c’est cool comme jeu, c’est gratuit, je vais m’inscrire ». On peut y jouer partout avec un tel, c’est assez complet, dynamique. On joue des matchs tous les jours, on connaît ses joueurs, etc. Ben oui, ce jeu est super.  Mais le problème est qu’il y a une autre variable dans le lot dont je ne vous ait pas encore parlé. Cela s’appelle le token. Ce token est une monnaie parallèle à l’argent récolté au fil des matchs. Mais on en gagne peu, et vous vous doutez bien que c’est comme ça que se rémunère Nordeus.

A quoi servent ces tokens?

Ces tokens permettent de réaliser des actions. Vous ne voulez pas attendre les 3 jours de construction de votre stade, ça coûte 3 tokens. Votre joueur star s’est blessé, mais vous n’avez plus de quoi le soigner? Ça coûte 5 tokens. Vous voulez faire un super maillot de votre équipe basé sur des maillot réels, Tokens. Changer le nom d’un joueur, Tokens. Mais le pire, le pire de tout, est que lorsque vous enchérissez sur un joueur, pour accéder au tour suivant, il faut lâcher un putain de token. Comme est fait le système d’enchères, il est obligé que d’autres joueurs (du monde entier) voient le même joueur et donc enchérissent. Par conséquent, ça se jouera à qui en a le plus. Et si comme moi, vous ne voulez pas débourser d’argent réel, vous n’en aurez pas beaucoup, donc vous n’aurez pas ou peu de nouveaux joueurs.

Qui veut gagner des tokens?

buytokensUn moyen permet d’en obtenir de manière quotidienne, le sponsor. En gros, pour une durée de 15 jours, vous en gagnerez un par jour, avec un bonus de 2 ou 3. Et c’est tout. C’EST TOUT ! Tu payes pas, pas de chocolat!

Si la crise ne vous touche pas, il sera possible d’en acheter directement. 20 tokens = 3€. Si elle vous touche, des hacks existeraient… Mais souhaitant fermer mon compte moi-même et sans y être obligé par les admin du jeu, je ne sais pas ce qu’il en est…  Je vous laisse chercher, et si vous trouvez des trucs, en fait, je m’en fous, car je pense désinstaller tout simplement ce jeu. (Et ouais, pourtant le post commençait bien !) Si vous souhaitez respecter les règles, un autre moyen vous permettra d’obtenir des tokens gratuits.

Car Nordeus est malin. Ils se sont associés avec des agences de pub, et vous pouvez gagner ces putains de tokens en mattant des putains de vidéos de pub de merde. Mais hélas, il y en a un nombre limité. Dommage, car, vous l’ouvrez dans un onglet et laissez ce truc tourner sans regarder, et ça banque. Enfin, il faut relativiser… Il faudra en matter 3 ou 4 pour espérer avoir un seul token.

L’autre possibilité est de filer ses coordonnées à des sites tiers, télécharger des applis sur votre tel, acheter des produits sur des sites en utilisant un certain lien (beaucoup plus rentable), remplir des questionnaires, etc. Bref, que des trucs chiants, quoi!

Ces tokens ne serviraient que peu, le sponsor suffirait. Mais ici, si vous voulez une équipe compétitive, il faudra enchérir sur des joueurs, mais éviter tout de même les joueurs trop recherchés sous peine de perdre tous ses jetons pour rien. Donc votre choix s’orientera des joueurs plus vieux, parfois très bons. Mais comme ils sont vieux, il faudra les changer dans peu de temps, donc il faudra réutiliser des tokens, et ainsi de suite.

enchere

Vous l’aurez remarqué, je ne parle pas de l’argent du jeu, tout simplement, car il ne sert quasiment à rien. Si vous achetez des joueurs, vous les vendrez forcément. Le prix des joueurs n’est pas un problème, le prix des constructions non plus. Vous en aurez toujours assez pour enchérir et par moment vous en aurez trop sans savoir comment le dépenser… Mais évidemment, impossible de le convertir en tokens! Preuve de son inutilité, les paliers de surenchères sont dérisoires.

Plus vous monterez en niveau et plus vous galérerez : Je suis en 6e ligue actuellement. Lors de mes premières saisons, il n’était pas trop difficile de choper de bons joueurs pas trop chers. Mais, là, même à des heures tardives ou au contraire très tôt,  il y a toujours 2 ou 3 mecs qui enchérissent. D’où mon idée que les groupes dans lesquels nous sommes reversés contiennent plus de monde, pour qu’il y ait plus d’enchères, donc plus de tokens écoulés… C’est peut-être de la parano, mais, je ne suis pas le seul à l’observer. De ce que j’ai pu lire aussi sur certains forums, les blessures apparaîtraient de plus en plus lorsque vous montez en ligue… Si bien que même avec un bon banc de touche, il faut parfois  racheter des packs de soins. Toute la mécanique du jeu est faite pour que vous cliquiez sur de la pub, ou bien que vous raquiez.

Sans parler de politique, les plus riches (et je dirais les plus idiots, car lâcher de la thune pour ça… ) seront avantagés, car ils pourront enchérir sur plus de joueurs, donc se former une meilleure équipe, puis vous ratatiner la gueule… Donc le jeu est faussé si vous ne voulez pas mettre un rond, comme moi. C’est comme si je ne jouais à FIFA qu’avec des joueurs à 99 de stats contre une équipe normale. Ou si mes unités terranes étaient 3-3 dès le début de la game moyennant de payer 10€…

Enfin, vos amis sur Facebook pourront suivre tous vos faits et gestes dans leur timeline, à leur plus grande joie j’imagine… Chaque action réalisée est notée sur votre profil. Je ne le savais pas tout de suite, mais en fouillant le FB de ma copine (…), j’ai vu que ça apparaissait régulièrement. Et c’est chiant !
Que dire d’autre. Ben rien, ce système de F2P (Free to play) n’est pas ma came, car en aucun cas on met en valeur le jeu, les compétences à gérer son équipe. Et c’est le cas pour un paquet d’autres titres ! T’as de la thune, tu gagnes. Et ce n’est pas comme ça que je vois le jeu en général.

Verdict : A éviter. A fuir, sauf si vous devez blanchir de l’argent. Néanmoins, si vous voulez vous marrer, allez-voir les notes du jeu et les commentaires. « jeu super mais on n’a pas assez de tokens »Commentaire_google play

Les moins rédhibitoires:

– Les tokens et ce principe du « Tu raques pas, tu gagnes pas »

Les Plus si vous avez de l’argent à perdre:

+ Jeu dynamique car les matchs ont lieu tous les jours

+ Design plutôt sympa 

 

Pour lire les moins du Pisse-Froid, il faudra acheter des tokens.


fr_generic_rgb_wo_45téléchargement (1)

Top elevenDéveloppeur : Nordeus

Prix : Gratuit mais faut s’attendre à raquer

Durée partie : 10-15 mn /jour

Accès Internet : Obligatoire

Partager.

A propos de l'auteur

Fondateur du blog Fan de Jeux-vidéo, SF, Manga, comics, et milite contre les folles rumeurs d’une homosexualité de Batman.

4 commentaires

  1. Entièrement d’accord avec toi. Mais tu as baissé les bras un peu vite. Je suis en Ligue 12 , je n’ai raté que 2 montées. J’ai été 4 fois champions, ai gagné 1 fois la Coupe et 1 fois la Ligue des Champions. Le tout sans payer. Sache que la stratégie, c’est une variable toute aussi déterminante. J’ai beau me prendre des 6-1 , j’arrive toujours a réguler mes déroutes. Bien que très obstiné je te rejoins sur tous les vices de ce jeu. Et après 1 an a m’être bien amusé, je vais partir a la recherche d’un nouveau jeu. Au bout d’un an. A plus

  2. Je n’ai pas continué aussi car à terme, personne n’est sur le même pied d’égalité.
    Sans ce système, ça serait un jeu top…

    Merci pour ton message en tout cas !

  3. bonjour,

    je pense que vous avez raison tout les deux mais le jeu en vaut la chandelle, c’est vrai que le système de tokens c lourdos mais
    ce qui est intéressant est l’élaboration de sa composition d’équipe en tenant compte de plusieurs paramètres (blessures,
    placement sur le terrain, transfert, )
    j’ai mis deux semaines à assimiler le principe et pour ma deuxième saison je suis 2 eme en ligue après 9 matchs et qualifié en coupe… l’avenir nous dira quel sera ma prochaine opinion mais pour l’instant ce jeu me tient en haleine

  4. par rapport à un jeu classique football manager ou l’entraineur, outre l’inégalité face aux €€ que dépensent certains passionnés, c’est la lenteur du jeu par rapport à l’enchainement des matchs, la difficulté à tout désinstaller.
    je n’ai pas utilisé FB mais, pour ceux qui l’on fait,
    et qui veulent recommencer à zéro car ils ont gaspillés inutilement leurs tokens c’est impossible.

    Donc je confirme à FUIR